Forum pédagogique

Ecrilu de Jacques Delacour

 
Avatar Nadia Ivanova
Ecrilu de Jacques Delacour
par Nadia Ivanova, Sunday 23 March 2014, 02:17
 

En suivant un lien dans un commentaire de Jacques Delacour à l'article 7 minutes pour apprendre à lire dans le Café pédagogique, j'ai découvert son site où il propose une méthode d'encodage par pointage qui vous rappellera, je suis sûre, des choses (les couleurs en moins) :

http://apprendre-a-lire.pagesperso-orange.fr/

Connaissez-vous cette personne et son approche ?

Avatar Céline Sauvageot
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Céline Sauvageot, Sunday 23 March 2014, 17:57
 

Bonjour Nadia!

Oui je connais Jacques Delacour qui est une instituteur en retraite qui a participé à des conférences de Gattegno lorsqu'il était jeune et qui a travaillé pendant des années dans son école (dans le Doub) avec la lecture en couleur qu'il a adapté. Il a formé d'autres enseignants-collègues. Ils ont obtenu des résultats impressionnants avec leurs élèves! Je crois d'ailleurs qu'il a été adhérent de l'association (il y a de nombreuses années maintenant!!!)

Je l'ai déjà rencontré plusieurs fois et il a accepté de venir faire une (in)formation dans mon école (Dijon, Côte d'Or) mercredi après-midi prochain (26 mars). Nous avons réussi à motiver 25 collègues..je suis très contente et j'espère que nous allons réussir à leur faire appréhender l'apprentissage de la lecture autrement et créer quelques prises de conscience!!!

Céline

Saran Kaba
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Saran Kaba, Friday 18 April 2014, 13:02
 

Ce message pour vous faire part, en tant que parent d'élèves soucieuse de faire plus largement connaitre l'approche pédagogique de Caleb Gattegno, de ma grande surprise quant à la réponse de Monsieur Jacques Delacour (dont le site est accessible ici :http://apprendre-a-lire.pagesperso-orange.fr/), à mon message ci-dessous dont le vous transmets les échanges (dont le dernier : ma réponse de ce jour) : 

> Message du 15/04/14 14:25
> Objet : Un message venant de votre formulaire de contact

Nom: Saran KABA 
Message: Bonjour, 
Je découvre votre site et l\'approche \"écrilu\" proposée pour l\'apprentissage de la lecture. Je souhaite savoir, par curiosité, si vous connaissez la \"lecture en couleurs\" (de Caleb Gattegno).
Merci pour votre réponse,
Bien cordialement,  

 


De: "Jacques DELACOUR"
À: "Saran KABA"
Envoyé: Jeudi 17 Avril 2014 18:39:38
Objet: re: Un message venant de votre formulaire de contact

Bonjour,

J'ai utilisé la lecture en couleurs de Gattegno dès 1969, c'est dire. A l'époque on faisait soi-même ses tableaux avec ses couleurs il n'y avait encore aucune édition commerciale du fidel et des tableaux !  J'ai soutenu l'édition en achetant 10 séries personnellement et 10 par la coopérative scolaire.

Mais la longue pratique m'a donné le temps de réfléchir encore au problème de l'apprentissage de l'écrit.
Vous trouverez sur mon site (que vous pouvez faire connaître !) et dans de nombreux de mes textes la référence à Gattegno.

Mais ma réflexion m'a conduit à dire :
La couleur est un surcodage inutile : j'ai même d'anciens élèves qui me disaient ne se fier qu'à la couleur et pas à la graphie.
La place des graphies de chaque graphème est suffisante pour coder.
Je n'apprends plus à lire mais à coder, à écrire, ce qui engendre la lecture : il a bien fallu commencer par écrire avant de lire.

Cela n'enlève rien à l'intuition géniale de Gattegno avec lequel j'ai eu plaisir à faire un stage à Bourg en Bresse. Chapeau à ce monsieur.

Mais la réflexion qu'il a amorcée me semble continuée dans ce que je propose. Je ne titrerais pas "la lecture en couleurs" maintenant mais "l'écriture en couleurs". Nombreux commencent à comprendre que "a" ne peut se lire /a/ que si /a/ a été codé "a". C'est clair comme de l'eau de roche.
Si on veut bien lire ce que j'écris, il faut commencer par apprendre à coder, à écrire du sens et non pas à décoder (même des couleurs sonores).

 

Sur mon site le lien avec un article rapportant tout cet historique....



Je souhaite que la refonte du site d'une école pour demain, prenne en compte cette nouvelle trajectoire d'apprentissage. Mais l'UPD sourcilleuse sur son trésor a refusé d'afficher un lien avec mon site. Un de mes lecteurs le leur avait proposé...

Essayez sans les couleurs, vous verrez que cela marche aussi bien et que l'orthographe est gagnante. Le problème des nuances de couleurs est donc supprimé !

Cordialement


Jacques Delacour

 


De: "Saran Kaba (personnel)"
À: "delacour jacques"
Envoyé: Vendredi 18 Avril 2014 13:00:50
Objet: Re: Un message venant de votre formulaire de contact

Bonjour Monsieur Delacour, 
 
Merci pour votre retour d'information sur ce point.
Je n'ai retrouvé aucune référence à Caleb Gattegno sur votre site (ni les textes, ni l'historique des découvertes que vous mentionnez) et c'est la raison pour laquelle je me suis permise de vous poser directement cette question. 
 
De mon point de vue de parent d'élèves, ayant eu la chance de découvrir l'approche pédagogique Gattegno de la subordination de l'enseignement à l'apprentissage et des outils qui l'accompagnent dont la Lecture en Couleurs (très concrètement : mon fils, à l'époque en grande section de maternelle, a appris, contre toute attente de ma part, à lire suite à un stage de découvertes de 2 jours sur la "Lecture en Couleurs" en octobre 2010), il me semble que votre approche est "très proche" de la "Lecture en Couleurs" de Caleb Gattegno et je reste en effet surprise, suite à votre réponse ci-dessous, que la mention suivante "APPRENDRE A LIRE avec ÉCRILU - Apprendre à lire. Une approche radicalement nouvelle et efficace" apparaisse en page d'accueil de votre site, et ce sans aucune autre mention relative à sa "source d'origine", qui vous a permis, comme vous l'indiquez, à force de pratique, de réfléchir à son "amélioration" (de votre point de vue d'enseignant).
 
Je vous invite à vous inscrire sur le forum de discussion d'UEPD accessible va le lien https://uepd.quizport.com/, afin d'apporter aux usagers en quête de solutions efficaces, un éclairage quant à l'approche que vous préconisez : "commencer par apprendre à coder, à écrire du sens et non pas à décoder (même des couleurs sonores)".
 
Bien cordialement, 
 
Saran Kaba
parent d'élèves moins étonnée aujourd'hui que l'approche Gattegno ne soit pas plus connue que cela après plus de 40 ans d'existence !
Avatar Maritée Juge
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Maritée Juge, Sunday 20 April 2014, 18:05
 


On ne peut plus d'accord avec Saran Kaban ! Je suis allée sur le site de Jacques Delacour, n'ai trouvé nulle part le nom de Caleb Gattegno, ai bien noté que le noir et blanc avait remplacé la couleur. Cela suffit-il à changer le nom de l'inventeur ?

Avatar Alexandre Do
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Alexandre Do, Sunday 20 April 2014, 22:25
 

J'ai aussi découvert ce site grâce au premier message de ce sujet. Mais il faut aller plus loin que ce qui est visible directement sur le site : il faut télécharger les documents joints.

Jacques Delacour a mené un gros travail de recherche de références bibliographiques pour justifier ses positions. Dans un lien qui se trouve sur la page d'accueil, on trouve un écrit de l'historique de son travail. Il y fait naturellement référence à Caleb Gattegno et ceci dans de nombreux autres écrits qu'on peut télécharger sur le site.

Je me suis donc moi-même interrogé sur le lien entre cette approche et celle de la Lecture en Couleurs et en cherchant on trouve la réponse. Je m'interroge aussi sur l'absence de référence et de lien sur le site UEPD vers ces pratiques ("Ecrilu", "facilecture", "Lirecouleurs") inspirées par l'approche de Caleb Gattegno. 

Certes, pour les 2 dernières, il n' y a pas d'explications et d'indices laissant penser qu'il y a une véritable subordination de l'enseignement à l'apprentissage.

Mais pour Ecrilu, les explications sont très complètes. Il insiste sur le fait qu'il faut apprendre à coder pour pouvoir transférer les comportements de codage vers le décodage. Il me semble que c'est un point fort de l'approche de Gattegno. Je pense aussi que cela rejoint les positions de Montessori et Freinet avec les lettres rugueuses et l'imprimerie.

En poste comme maître E (chargé de l'aide pédagogique auprès des élèves en difficultés d'apprentissage) depuis cette rentrée, je me rends compte que j'insiste plus sur le codage que le décodage. Pour moi, les couleurs restent essentielles surtout le tableau de rectangles couleurs/sons. C'est un moyen de contourner les comportements installés qui font parfois obstacles aux prises de consciences nécessaires et pour redonner confiance aux apprenants en difficultés.

Pour ma part, j'ai trouvé sur le site "écrilu" beaucoup d'arguments qui pourraient transformer les pratiques des enseignants dans un sens que ne renierait pas Caleb Gattegno lui-même ?! 

En commençant par apprendre à écrire, à coder la parole, on va se servir de tout le travail déjà effectué pour l'apprentissage du langage pour répondre à un élan vital qui a poussé l'Homme à laisser une trace par différents moyens jusqu'à l'invention de l'écriture. Par cette approche, on donne réellement un pouvoir à l'apprenant qui va pouvoir communiquer autrement que dans l'interaction immédiate. On lui permet de s'appuyer sur ce qu'il possède déjà, la langue orale et tous les mécanismes qui lui ont permis de l'acquérir. L'apprenant est plus actif puisqu'on lui donne l'occasion de produire au lieu d'essayer d'appliquer des leçons sur le décodage des lettres dans des situations où le sens ne vient pas de lui. On n'est plus dans une logique de progression quantitative de connaissances toujours relatives avec de nombreuses exceptions (avec des manuels qui abordent le son v en mars alors qu'il n'y a pas plus régulier comme codage grapho-phonémique) mais dans une progression plus qualitative pour aborder les difficultés d'encodage qui, souvent, sont celles rencontrées dans l'acquisition de la parole, au moment où les apprenants en ont besoin pour exercer leur nouveau pouvoir au fil de sa construction, c'est-à-dire, s'exprimer par écrit.

Seule une chose me "gène" dans ce que j'ai lu pour l'instant dans l'approche de Jacques Delacour : j'ai l'impression qu'il faut  toujours que ce soit l'enseignant qui commence par montrer. C'est là où pour moi, le panneau des rectangles couleurs/sons et les panneaux de mots sont nécessaires pour donner plus d'autonomie dans la recherche et la découverte du code.

Je laisse la place à d'autres réactions pour alimenter la discussion.

Alexandre DO

Saran Kaba
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Saran Kaba, Wednesday 23 April 2014, 17:11
 

Suite de la discussion avec M. Delacour que je choisis de nouveau de partager avec vous sur ce forum.


De: "Saran Kaba (personnel)" 
À: "Jacques DELACOUR" 
Envoyé: Mercredi 23 Avril 2014 16:57:19
Objet: Re: Un message venant de votre formulaire de contact

Bonjour Monsieur Delacour, 
 
Je vous remercie pour vos compléments d'information que je n'avais effectivement pas trouvé sur votre site, dans la mesure où je n'ai pas ouvert l'ensemble des nombreuses pièces jointes et liens correspondants. Je maintiens donc qu'aucune mention directe n'apparait sur votre site concernant Caleb Gattegno et l'approche initiale qui vous a "inspiré".
De mon point de vue, la grande valeur de la "Lecture en Couleurs" mise en oeuvre pour l'apprentissage de la lecture, portant ses fruits non pas "grâce à la couleur" comme vous semblez l'affirmer tout en précisant "qu'elle n'apporte rien", réside bien dans l'approche pédagogique qui l'accompagne, la subordination de l'enseignement à l'apprentissage, de Caleb Gattegno
Dans la mesure où vous ne préconisez pas cette approche pédagogique dans le cadre de la mise en oeuvre de l'outil qui vous est propre "Ecrilu", il me parait logique que votre site ne soit pas référencé sur le site d'UEPD ! Je constate d'ailleurs que la réciproque est vraie : le site d'UEPD (signifiant "Une Education Pour Demain" et non UPD) : http://www.uneeducationpourdemain.org, n'apparait pas non plus sur votre site ! Pourtant cette association existe depuis 40 ans et s'efforce de pérenniser l'approche pédagogique de Caleb Gattegno, non seulement pour l'apprentissage de la lecture, mais également des langues, de l'orthographe et de la grammaire, des mathématiques et bien d'autres thématiques, que je considère pour ma part - en tant que parent d'élèves constatant au quotidien les nombreux échecs de l'Ecole pour ce qui concerne l'apprentissage des fondamentaux scolaires (lire, écrire, compter) - comme étant d'une grande valeur et qui gagnerait, vous en êtes d'accord, à être plus connue par les enseignants d'aujourd'hui. 
 
Bonne continuation à vous,
 
Bien cordialement, 
Saran Kaba


De: "Jacques DELACOUR"
À: "Saran Kaba (personnel)"
Envoyé: Vendredi 18 Avril 2014 16:30:36
Objet: Re: Un message venant de votre formulaire de contact

Bonjour,

vous n'avez pas dû tout lire, ce que je comprends.

Voici page 7 du téléchargement de "théorie" ce qu'on peut trouver (point 4)

 

1 Il n'existe pas de mots irréguliers, seulement des mots codés orthographiquement.

2 Ce qui n'a pas facilité la conquête de l'orthographe !

3 mener, menton, amen, tombent, vienne, chien

GATTEGNO C., La lecture en couleurs. guide du maître. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé, 1966 , 127p.

La couleur est un "surcode" d'écriture, chaque phonème étant alors codé de façon biunivoque par une couleur spécifique. Gattegno a découvert le système des colonnes phonétiques en Ethiopie et a appelé son écritoire "Fidel".

et dans la page d'accueil, vous n'avez pas vu apparemment :

Pour un historique de cette découverte : 

http://ife.ens-lyon.fr/edition-electronique/archives/perspectives-documentaire-en-education/web/auteur.php?id_aut=3039

où Gattegno figure en bonne place dans une revue de l'Education nationale.

 

Le problème n'est pas là, car les Montessori, Javal, Schuller, Freinet ont bien compris que seul le codage conduisait au bon décodage.

Et si ça peut vous rassurer, je suis allé au ministère de l'Education Nationale, où François Lazard d'UPD n'a pas voulu m'accompagner alors que je devais présenter la lecture en couleurs.

Soyons positifs et semez la bonne parole comme je le fais (consulter aussi  le café pédagogique où UPD est totalement absent dans les passes d'armes entre Ramuz et Brissiaud sur la lecture).

Je ne suis pas étonné de vos résultats, j'ai vécu cela des dizaines de fois ! Et je puis l'affirmer au stade de mes recherches, la couleur n'y est pas pour grand chose.

Cordialement  

J Delacour

 

Avatar Philippe de Carlos
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Philippe de Carlos, Monday 23 September 2019, 13:23
 
Bonjour,

Auriez vous le mail de M. Delacour. Le contact ne fonctionne pas sur son site Ecrilu.

Merci

Saran Kaba
Re: Ecrilu de Jacques Delacour
par Saran Kaba, Monday 23 September 2019, 15:04
 
Bonjour,

Navrée d'apprendre que le contact sur son site ne fonctionne plus... Peut être que les personnes (qui se reconnaitront) qui s'étaient rapprochées de ce monsieur ont conservé ses coordonnées et pourront revenir vers vous.

Vous souhaitant de fructueuses recherches.

Saran KABA